le bloqueur

Le bloqueur de publicités de Google Chrome arrive

Le bloqueur de publicités de Google Chrome arrive : voici tout ce qu’il faut savoir


Même si la majorité de ses revenus provient de la publicité en ligne, Google a décidé de lancer son propre bloqueur de publicités intégré au navigateur Chrome.

Annoncé l’année dernière, celui-ci arrivera demain.
Bien entendu, le bloqueur de pub de Google ne bloquera pas toutes les publicités, mais vise uniquement celles qui sont jugées intrusives.

Afin de déterminer quelles pubs méritent d’être bannies, la firme de Mountain View se base sur les standards de la Coalition for Better Ads, un groupe d’acteurs du web comme Axel Springer, Facebook, Microsoft ou encore Taboola.

A la veille du lancement de son adblocker, Google donne plus de détails sur celui-ci dans un nouveau billet de blog.
La firme de Mountain View révèle ainsi que les standards qu’il va utiliser ont été déterminés à partir d’un sondage réalisé sur 40 000 internautes d’Europe et d’Amérique du Nord.

Blocage des publicités au niveau du site

Le bloqueur de publicité de Google Chrome tolère donc les publicités qui ont été jugées comme non-intrusives par les participants à ce sondage.

Et pour savoir si votre site web sera affecté par ce bloqueur de publicité, il faut tester celui-ci sur le « Rapport relatif à l’expérience publicitaire », disponible dans les outils pour les webmasters.

En fonction de la quantité de publicités intrusives détectée sur le site web, Google va donner un statut à celui-ci : Passing, Warning, ou Failing.

Si votre site a échoué au test (Failing), Google vous enverra une notification et vous aurez au moins 30 jours pour faire en sorte que celui-ci passe le test. Sinon, Google Chrome va filtrer toutes les publicités sur votre site web.

Côté utilisateur, Google notifiera celui-ci que les publicités sont bloquées sur votre site web. Mais il aura aussi la possibilité de désactiver le blocage des publicités pour le nom de domaine.

42 % des sites se sont conformés aux standards de Chrome
Selon Google, les premiers résultats sont assez encourageants.

« Le 12 février, 42% des sites qui ne respectaient pas les normes Better Ads ont résolu leurs problèmes et sont en train de passer. C’est le résultat que nous espérions – que les sites prendraient des mesures pour corriger eux-mêmes les expériences publicitaires intrusives et que cela bénéficierait à tous les utilisateurs du web. Toutefois, si un site continue d’afficher des publicités non conformes dans les 30 jours suivant la notification des violations, Chrome commence à bloquer les annonces sur ce site », écrit la firme.

Adblock Plus tacle Google, son futur concurrent

Avec ce nouveau bloqueur de pubs, elle espère ralentir la croissance des extensions comme Adblock Plus. En effet, c’est souvent les publicités intrusives (ou abusives) qui encourage les internautes à installer celles-ci.
Le problème, c’est qu’une fois installée, l’extension affecte aussi des sites qui essaient pourtant de proposer une bonne expérience aux visiteurs.

initialement partager sur :
https://www.presse-citron.net/bloqueur-de-publicites-de-google-chrome-arrive-demain-voici-quil-faut-savoir/

0 Comments